Après notre visite de la petite ceinture parisienne, nous avons développé un certain goût pour l’exploration urbaine (dite « urbex » pour « urban exploration »). Pour cette seconde session, nous avons décidé de nous faire un peu plus de frayeurs en allant plus loin, dans un endroit ou le silence est roi : l’abattoir de la Nausée.


Au revoir bébé drone

Rendez-vous a donc été pris avec cet ancien abattoir de porcs à Nozay (dans le 91). Abattoir de la nausée à Nozay, je ne sais pas qui nous devons remercier pour le jeu de mots. Son ancien propriétaire qui s’y serait suicidé avec une corde peut-être ? Je vous l’ai dit, on est pas là pour cueillir des cerises en sifflotant.

Il y faisait un froid glacial, une légère neige recouvrait le décor, les tags étaient partout. On a marché entre les débris, les bouteilles cassées, les tuiles tombées du toit.

Je dois vous avouer que nous n’en sommes pas ressortis tout à fait rassurés. L’aventure valait le coup (à vous de nous le confirmer au travers de notre vidéo). Le hic, on y a perdu notre drone DJI Phantom 2 (et la Go Pro qui y était attachée). A-t-on fâché quelqu’un qu’on aurait visité sans le savoir ? Esprit, qui es-tu…

M. & L., les dossiers Warren.

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *