Après le Lac Blanc découvert au cœur des Montagnes de Chamonix, le Lac Vert déniché à quelques pas de là et le Verdon et son canyon magique, nous avons décidé de poser nos valises au Queyras dans les Alpes du Sud.


La rando des marmottes

Avec le Queyras, sachez qu’on est dans les montagnes. Un peu comme à Chamonix, le ski prend place en hiver et les rando pédestres sont reines en été.

De notre côté, en plein mois d’août, une petite marche dans le col de Furfande s’est imposée. Le col de Furfande, c’est un peu “the place to be” pour tout cycliste qui se respecte (j’exagère peut être un peu). On les voit d’ailleurs en plein effort quand on passe en voiture sur des routes qui ne cessent de monter, de descendre et de tourbillonner. Le tout sans barrière de sécurité, évidemment. Oh oui nous sommes de vrais “casse-cous”.

Ici, on est dans le sud. Les températures sont plus fraiches arrivés en haut de la montagne, de toute évidence, mais les oiseaux chantent, les sols sont recouverts d’une herbe verte et touffue, et, surtout, les papillons sont partout. De leur côté, les marmottes, ces petites coquines, se cachent bien. Mais on finit par en apercevoir une à plusieurs dizaines de mètres, grâce à l’oeil bien aiguisé de notre hôte. A croire qu’elles n’ont plus de secrets pour lui depuis bien longtemps. Merci au monsieur de la montagne.

M. & L., marmottes stalkers.

queyras4queyras5queyras2 queyras8queyras6 queyras3queyras7

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *